Sommaire

Le tympan est la fine membrane qui sépare l’oreille externe de l’oreille moyenne. Son rôle est crucial puisque c’est le tympan qui répercute les vibrations sonores à la chaîne des osselets (le marteau, l’enclume et l’étrier) et qui nous permet donc d’entendre.

Le tympan sert également à étanchéifier l’oreille moyenne en empêchant l’eau et les impuretés de s’y immiscer, il limite ainsi les infections. Toutefois, le tympan est fragile et peut se percer, il ne remplit alors plus que partiellement sa fonction. Faisons le point ensemble.

Causes liées à la perforation du tympan

La perforation du tympan peut survenir suite à une otite ou être la conséquence d’un accident.

Perforations dues à une infection de l’oreille

Dans la majorité des cas, le tympan se perce à cause d’une otite :

  • L’épanchement de pus qu’elle provoque crée une pression et le tympan finit par céder sous celle-ci.
  • Le pus s’écoule alors par le trou ainsi créé.

Perforations accidentelles du tympan

La plupart des perforations accidentelles surviennent suite à l’insertion d’un objet fin dans l’oreille tel qu'une aiguille, une allumette ou un coton-tige.

Mais le tympan peut également se percer après avoir subi une pression trop importante. C’est le cas après :

  • un bruit intense : celui d’une explosion ou d’un marteau-piqueur par exemple ;
  • une surpression : une claque sur l’oreille peut percer le tympan, de même qu’un trajet en avion ou qu’une plongée sous-marine mal négociée.

Perforation du tympan : symptômes et diagnostic


Généralement, la perforation du tympan provoque une douleur vive et immédiate. Elle peut également entraîner :

  • une perte d’audition ;
  • des acouphènes ;
  • un écoulement de pus si une otite en est la cause ;
  • un écoulement sanglant de faible abondance ;
  • une infection par un corps étranger dans l’oreille moyenne ;
  • des vertiges lors de la pénétration d’eau froide ou chaude.

Savoir si le tympan est percé ne pose pas de problème. Le médecin généraliste ou l’ORL le voit facilement grâce à l’emploi de l’otoscope.

Traitement en cas de perforation du tympan

Après une perforation accidentelle, la plupart du temps, le tympan se répare seul. Ce processus demande deux ou trois mois. La membrane se reconstruit presque à l’identique.

Si passé un délai de trois mois le tympan ne s’est pas réparé, une intervention chirurgicale, la tympanoplastie, est envisagée.

C’est également le cas lorsque le bord de la membrane est abîmé, et non le centre. Ce problème est généralement dû aux otites à répétition. Un choléstéatome, une masse de tissus cutanés, se forme et génère une inflammation qui, si elle n’est pas traitée, détruit les structures de l’oreille moyenne, voire interne.

La tympanoplastie est alors impérative. Cette opération sous anesthésie générale nécessite une courte hospitalisation :

  • le patient arrive la veille de l’intervention et repart le lendemain :
  • elle consiste à greffer un tissu appartenant au patient :
  • le plus souvent, il s’agit d’une lamelle de cartilage ou d’une partie de l’enveloppe du muscle temporal qui permet au tympan de se reconstruire.

Le patient doit ensuite éviter toute pénétration d’eau dans son oreille, et ce pendant au moins un mois et demi après l’opération. Pour éviter tout accident, on recommande désormais de ne plus utiliser de cotons-tiges pour nettoyer ses oreilles.