Sommaire

 

Un déséquilibre de l'oreille interne se traduit par la sensation que le monde se met à tourner autour de soi, par une difficulté à maintenir sa position.

Les vertiges sont fréquemment causés par un problème au niveau de notre organe de l'équilibre, situé dans l'oreille interne. Explications.

Oreille interne : le siège de l'équilibre

L'oreille interne est la partie de notre corps qui assure l'équilibre ; ce rôle est plus précisément assuré par un organe sensoriel, l'appareil vestibulaire :

  • il détermine la position de la tête dans l'espace, informe le cerveau de ses mouvements ;
  • il nous permet d'adapter notre position, en coordonnant les mouvements du tronc, du cou, de la tête et la position des yeux.

L'oreille interne est composée d'un réseau de cavités rigides creusées dans l'os temporal, le labyrinthe osseux. Il renferme une structure molle, le labyrinthe membraneux, qui comprend entre autre, le vestibule.

Il est formé de différents éléments :

  • Des "sacs", l'utricule et la saccule ;
  • Trois canaux en demi-cercles, placés à la perpendiculaire les uns des autres, qui contiennent un liquide, l'endolymphe. En fonction des mouvements effectués par la tête, l'endolymphe s'y déplace dans un sens donné et cette information est captée par des récepteurs spécialisés, qui l'envoient au cervelet via le nerf vestibulaire.

L'atteinte du vestibule ou du nerf vestibulaire conduit à des problèmes d'équilibration. Il existe différents types de troubles vestibulaires.

Différents troubles vestibulaires

Vertige paroxystique positionnel bénin (VPPB)

Ce vertige de position est le type de vertige le plus fréquent et se révèle sans gravité. Il est fréquent chez les personnes âgées, et apparaît après un changement de position, avec l'impression que la pièce se met à tourner brusquement. De courte durée, le malaise est violemment ressenti par le patient.

Il a pour origine la migration de petits cristaux, normalement présents au niveau de l'utricule, vers l'un des canaux semi-circulaires. Les causes de ce déplacement sont diverses :

  • une infection ;
  • un traumatisme ;
  • une intervention chirurgicale ;
  • le vieillissement, etc.

Le traitement de ces vertiges consiste à l'exécution de manœuvres libératoires : le médecin (ORL, kinésithérapeute...) manœuvre la tête du patient afin de replacer les cristaux dans l'utricule.

Névrite vestibulaire

La névrite vestibulaire correspond à une inflammation du nerf vestibulaire. Elle se traduit par l'apparition soudaine d'un fort vertige rotatoire et s'accompagne de nausées et de vomissements :

  • Elle est souvent d'origine virale, causée par la réactivation du virus de l'herpès (Herpes simplex virus de type 1).
  • Elle dure de quelques jours à quelques semaines ; le patient est mis au repos, réhydraté et soulagé grâce à des médicaments pour lutter contre les nausées (antiémétiques) et anti-vertigineux.

Syndrome de Ménière

Maladie chronique, le syndrome de Ménière a pour cause un excès d'endolymphe au niveau de l'oreille interne, d'origine encore méconnue.

Elle se traduit par l'apparition de crises régulières, de fréquence variable, associant :

  • des vertiges ;
  • des acouphènes ;
  • une perte d'audition.

Le traitement de ce syndrome peut passer par différentes options :

  • médicamenteuses : anti-vertigineux, anti-histaminiques, voire corticoïdes ;
  • des séances de rééducation vestibulaire ;
  • un traitement pressionnel, par la pose d'un drain à travers le tympan, afin de diminuer la fréquence et l'intensité des crises ;
  • chirurgicales, lorsque les autres méthodes ont échoué.

Pour aller plus loin :

Ces pros peuvent vous aider